Inconscience

"Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font" Jésus

Mais quelle inconscience! C’est ce qu’on dit quand on est choqué d’un comportement ou d’une action qui nous est incompréhensible ou qu’on désapprouve. L'importance donné au corps dans le travail Alexander peut nous faire oublier sa dimension spirituelle et intellectuelle.

En effet, ce sont les prises de conscience qu'il provoque qui en fait tout son attrait. Les perles des séances sont les moments où ça fait tilt. On voit les yeux de l'élève qui s’écarquillent brièvement, des étincelles dans le regard, le visage qui s’éclaire, le sourire qui se dessine sue les lèvres, parfois des larmes qui coulent dans un soupir de détente.

« Ça rend l’incarnation plus légère. » dit l’une. «C’est inhabituel...mais plus naturel! » dit l’autre. « ... » dit une troisième personne, le bec cloué par les nouvelles sensations.

On finira peut-être par s’étonner agréablement du comportement de quelqu’un en s’exclamant : "Mais quelle conscience!"